Besoin d'aide? 01 77 86 80 97 ou Contactez-nous | Vous êtes un pro? 01 77 86 71 91 ou www.quotatispro.fr
Le chauffage représente près de 70% de la consommation en énergie d’un foyer ! Pour vivre au chaud sans assécher votre porte-monnaie, choisissez le chauffage adapté à vos besoins. Et adoptez les bonnes pratiques : vous ferez un geste pour la planète.

Réfléchir avant de choisir son chauffage

Une réflexion est indispensable avant de modifier une installation de chauffage ou de choisir celle qui équipera un nouveau logement. En effet, le mode de chauffage dépend avant tout des besoins du logement. Et ceux-ci varient selon :

  • sa situation géographique,
  • la puissance de chauffe nécessaire

Situation géographique et choix du mode de chauffage

Selon le lieu de résidence, certains modes de chauffage sont plus adaptés que d’autres. L’énergie solaire est plus économique dans les régions à fort ensoleillement. Le chauffage au bois coûte moins cher dans les régions forestières. L’installation d’une pompe à chaleur géothermique est possible à condition d’être propriétaire d’un grand terrain peu pentu.
 

Déterminer la puissance de chauffe

Il est essentiel d’évaluer précisément la puissance nécessaire au confort des habitants du logement. Ce calcul permet de choisir, en toute connaissance de cause, la meilleure installation.
Les besoins en énergie du logement sont liés à sa taille et son orientation.
Pour calculer la puissance de chauffe de l’habitation il faut déterminer le volume de chaque pièce :

  • multiplier la largeur, la longueur et la hauteur = le volume de la pièce,
  • multiplier ce résultat par :

35, 40 ou 45 W (suivant la qualité d’isolation du logement) : pour les régions Basse-Normandie, Bretagne, Pays-de-la-Loire, Poitou-Charentes, Limousin, Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Provence,

38, 43 ou 48 W (suivant la qualité d’isolation du logement) : pour les régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Haute-Normandie, Île-de-France, Centre, Limousin, Auvergne,

42, 47 ou 52 W (suivant la qualité d’isolation du logement) : pour les régions Champagne-Ardenne, Bourgogne, Rhône-Alpes,

45, 50, 55 W (suivant la qualité d’isolation du logement) : pour les régions Lorraine, Alsace et Franche-Comté.

A noter : Vous habitez en montagne ? Multipliez le chiffre obtenu par 1,2 à partir de 1 000 m d’altitude et par 1,4 au-delà de 1 500 m.
Le logement se situe en montagne ? Au chiffre obtenu il faut appliquer un coefficient multiplicateur de 1,2 à partir de 1 000 m et 1,4 à plus de 1 500 m.

Quelle énergie pour son chauffage ?

Une fois les besoins en chauffage définis, les installateurs sollicités proposent différents devis. Pour faire un choix avisé, il faut prendre en compte notamment les coûts :

  • de l’installation : achat des équipements et prix de la main-d’œuvre,
  • du kW/h,
  • de l’éventuel abonnement au fournisseur d’énergie,
  • de l’entretien de l’installation.

Le saviez-vous? Dans tous les cas, l’électricité est la plus chère des énergies de chauffage.

 
Les bons réflexes : Pour faire des économies d’énergie, quelques gestes simples suffisent.

  • Régler les radiateurs sur 19 °C dans les pièces à vivre et 16 °C dans les chambres. Ce sont les températures idéales pour la santé. 1 °C en moins, c’est 7 % d’économies d’énergie !
  • Installer un programmateur de chauffage. Il permet de ne pas chauffer la nuit ou pendant les heures de travail.
  • Entretenir régulièrement la chaudière en faisant intervenir un professionnel. Une chaudière bien entretenue consomme de 8 à 12 % d’énergie en moins.
 
Isoler sa maison. Chaque élément correctement isolé (toit, murs, sols, surfaces vitrées) peut faire baisser de 10 % environ la consommation d’énergie.
Remplacer sa chaudière tous les 15 ans. Les performances des derniers équipements permettent de réaliser des économies et de moins polluer.
 

Tout savoir sur les aides financières

Il existe de nombreuses aides pour rénover ou installer un chauffage :

  • Crédit d’impôt
  • Eco-prêt à 0 % pour l’installation d’un système de chauffage à énergie renouvelable, associé à d’autres travaux pour le développement durable (isolation par exemple)
  • Aide de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat) sous conditions

Lire aussi :

Notre expert vous conseille : Les régions proposent également des aides, renseignez-vous auprès de l’espace Info Énergie près de chez vous.
 

Demandez vos devis Chauffage gratuits en 1 minute !

Share.